ASSEMBLEE GENERALE du 19 Mai 2017

RAPPORT MORAL 2016

2016 a marqué le réseau des MJC de la région avec la liquidation judiciaire de la Fédération Régionale "LES MJC EN RHONE ALPES", institution inscrite dans le paysage des MJC depuis des décennies. La perte de plus en plus accentuée de financement des postes de directeurs fédéraux mis à disposition sur le territoire régional a entraîné de manière irréversible une aggravation de la situation financière déjà fragilisée depuis plusieurs années. Le Conseil d'Administration de la fédération régionale a pris finalement la décision en Mai 2016 d'engager une procédure de redressement judiciaire devant l'inévitable rupture de trésorerie qui se profilait.

Un plan de sauvegarde de l'emploi a été mis en place en Septembre 2016 mais n'a pas suffi à maintenir l'activité fédérale. Aussi, la décision de liquidation a été prise par le Tribunal de Grande Instance au début du mois de Novembre et a pris effet le 30 Novembre 2016 où les derniers salariés fédéraux ont été licenciés. Les MJC de Valence (Châteauvert et Grand Charran) ont travaillé avec la municipalité pour réfléchir ensemble aux alternatives possibles pour remplacer les directeurs fédéraux mis à disposition jusque là. Au cours de sa séance du 19 Décembre 2016, le conseil municipal de Valence a validé à l'unanimité le transfert du financement du poste de directeur, autrefois versé à la fédération, directement à l'association. La MJC Châteauvert peut désormais disposer d'un directeur associatif et poursuivre son action.

La disparition de la fédération pose aussi les questions de l'appartenance à un réseau d'animation locale et de représentation des valeurs des MJC à une échelle régionale. La MJC Châteauvert réaffirme son besoin de vivre et faire vivre un réseau d'animation inter-MJC car il est source de mutualisation des énergies et d'intérêt pour les populations.

2016 conclut aussi la démarche de renouvellement du projet social partagé avec la MJC du Grand Charran. Les Conseils d'Administration ont réaffirmé leur engagement réciproque dans cette action partagée. Les MJC ont préparé un projet pour les 4 prochaines années (2017-2020) à partir du bilan du précédent (2014-2016) et des nouvelles pistes de développement (Animation collective Familles, accueil de nouveaux habitants, public Jeunes, ...). La commission d'agrément de la Caisse d'Allocations Familiales se réunit au mois d'Avril 2017 pour prendre sa décision.

Concernant l'animation collective Familles, la MJC a pris la décision d'anticiper le démarrage de l'action en Septembre afin de répondre tout de suite aux problématiques repérées dans le diagnostic (isolement des familles précarisées, enjeux autour de la parentalité, ...).

2016 est l'année de développement de l'action Enfance. Après la demande d'ouverture d'un accueil de loisirs pour les enfants de maternelle, la Ville de Valence a proposé à la MJC de compléter cet accueil avec des enfants issus d'établissements primaires publics du quartier (Abel, La Fontaine) pendant les Mercredis et les vacances scolaires pour répondre aux besoins importants exprimés en début d'année 2016. D'autre part, la MJC a participé activement à la réflexion sur l'organisation des ateliers périscolaires au sein des écoles. Ainsi, depuis Septembre 2016, la MJC leur propose des ateliers réguliers en lien avec les projets pédagogiques et les accueils de loisirs périscolaires concernés. Le rapprochement avec les équipes éducatives, la confrontation des intérêts pédagogiques renforcent ce travail partenarial autour de l'enfance et de ses besoins.

Ce développement a eu toutefois des conséquences sur nos priorités en direction des différents publics accueillis. L'action Jeunesse, par manque de moyens humains disponibles, a été quelque peu délaissé au profit de la Petite Enfance et de l'Enfance. Depuis Septembre 2016, la MJC a embauché un animateur Jeunes pour redonner de l'élan et des moyens vers ce public.

Nous remercions une nouvelle fois l'ensemble de nos professionnels pour le travail effectué, la mise en place des nouvelles actions, et les stagiaires accueillis en formation qui ont apporté leur contribution volontaire à l'effort associatif.

Bien sûr, nous n'oublions pas les bénévoles qui font vivre l'association par leur engagement permanent et régulier auprès du public accueilli.

RAPPORT FINANCIER 2016

Vous trouverez ci-dessous les éléments financiers (Compte de résultat et Compte de bilan) permettant d'apprécier l'analyse dans le rapport financier.

COMPTE DE RESULTAT 2015-2016 / BUDGET PREVISIONNEL 2017

COMPTE DE BILAN

COMPTE DE RESULTAT

Les comptes de l’année 2016 présentent un résultat excédentaire de 13482,68 € ce qui représente 2,2% des produits de l’année (1,7% des produits en 2015).

A / COMPARATIF GENERAL du compte de résultat 2016 avec le budget prévisionnel 2016 voté en Avril 2016 :

La totalité des charges réalisées en 2016 (588584€) représente 98,1% du budget prévisionnel 2016 voté à l’assemblée générale du 26 Avril 2016. Quant aux produits (602067€), ils représentent 100,3% de ce même budget prévisionnel. La mise à jour des charges et produits supplétifs (-11915€) est réalisée.

Pour les produits, les subventions et les produits d'exploitation sont plus importants que ceux prévus (+ 10300 €). Malgré de subventions non accordées (Animation Collective Familles pour 12500€), le développement de l'accueil de loisirs pour les maternels et les primaires a permis une augmentation sensible des produits d'activités (+13500€), des aides aux familles (+2800€), des prestations de la CAF (+5000€) et des adhésions (+1000€). Il est à noter aussi une augmentation des cotisations d'activités régulières (+3700€).

Le budget général a depuis 2013 évolué d'environ 50000€ par an avec pour moitié une augmentation de la masse salariale.

B / COMMENTAIRES du COMPTE DE RESULTAT 2016 :

1 / CHARGES 2016 :

Globalement, hormis les charges supplétives, les charges d'exploitation augmentent de 49850€ entre 2015 et 2016.

1.1 - Les charges d'exploitation :

Les achats et charges sont en baisse de 4600€ (115071€ en 2016 contre 119686€ en 2015) et s'expliquent par :

- La baisse sensible des frais de déplacement (-3800€) en raison de la fin des formations professionnelles de salariés.

- La baisse des fournitures d'activités pour 2460€. L'aménagement de l'accueil initialement prévu n'a pas été réalisé compte tenu des délais d'autorisation qui ont été allongés.

- L'augmentation des charges d'équipements et de matériels, notamment pour l'accueil de loisirs (+2500€)

 

1.2 - Les charges de personnel

Elles augmentent d'environ de 33200€ (salaires bruts et charges sociales) qui s'expliquent principalement par :

- La prise en compte de l'augmentation du temps de travail des salariés permanents (décidés en 2015) sur une année pleine

- Le recours à du personnel remplaçant les salariés en arrêt maladie

- La création d'un poste d'animateur Jeunesse en Contrat d'Avenir en Septembre 2016

- La création d'un poste d'animateur technicien Piano en Septembre 2016

- L'emploi de l'équipe pédagogique du séjour 9 / 13 ans (Directeur et Animateurs) pendant le mois de Juillet 2016 pour le compte des 2 MJC de Valence

- Le développement de l'accueil de loisirs pour les enfants 6 / 10 ans depuis le mois de Septembre 2016.

 

1.3 - Les dotations d'exploitation

- Les dotations aux amortissements augmentent de 19000€  pour les raisons suivantes :

- La provision pour la retraite augmente de 5200€ du fait de l'ancienneté courante des personnels employés.

- Du fait de la présence plus importante en 2016 de contrats à durée déterminée qui ont un terme au cours de l'année 2017, une provision évalué à partir des salaires versés est réservée (4800€).

- La provision pour immobilisations augmente de 8400€ car les immobilisations de 2015 reportées sur 2016 n'ont pas été encore engagées (notamment l'aménagement de l'accueil) et sont donc provisionnées de nouveau sur 2017.

 

1.4 - Les charges exceptionnelles

Elles augmentent de 1300€ suite essentiellement à une régularisation URSSAF des règles d'application de la loi Fillon en 2013 et 2014 (+1700€).

 

2 / PRODUITS 2016  :

 

Entre 2015 et 2016, hors produits supplétifs, les produits directs augmentent effectivement de 53850€. Cette évolution s'explique par les éléments suivants :

- La Production augmente de près de 25000 € répartis de la manière suivante :

  • Actions ACCUEIL DE LOISIRS et SEJOURS : La participation des familles (+15200 €), les aides aux familles (+3500€ - VACAF et CCAS), la prestation CAF d'aide aux organisateurs (+4200€)
  • Adhésions (+1100€)
  • Cotisations d'activités (+3300€), notamment la nouvelle activité Piano qui rencontre un succès certain.
  •  

    - Les subventions d'exploitation ont augmenté de 15600€ entre 2015 et 2016 :

  • Maintien de la subvention de fonctionnement par la Ville de Valence en 2016 (98000€)
  • Subvention complémentaire de 14000€ par la Ville pour l'accueil de loisirs maternel
  • Prestation de service d'animation Globale de la CAF pour le projet social 2016 maintenue pour 62200€.
  • Participation par prestation pour 7260€ de la Ville de Valence à la mise en place des ateliers périscolaires dans les écoles primaires. Une convention est désormais établie par saison scolaire. Pour 2016-2017, elle s'élève à un montant de 13300€ annuels.
  • Augmentation du dispositif d'aide à l'emploi (+5100€) du fait de la création du contrat d'avenir pour le poste supplémentaire en animation Jeunesse.
  • - Les autres produits augmentent de près de 3000€ en raison des prises en charge des frais de formation de 3 salariés par l'organisme collecteur des fonds de formation.

    - Les produits financiers baissent pour la troisième fois consécutive de 200€ entre 2015 et 2016, conséquence de la baisse du taux de rémunération de l'épargne.

    - Les produits exceptionnels augmentent de 10800€ entre 2015 et 2016. La reprise sur provisions opérée en 2015 comprenant les investissements prévus (Aménagement de l'accueil, matériel cuisine, retraite, prime de fin de CDD) n'ayant pas été tous réalisés, certains ont été reportés sur 2016 (Aménagement de l'accueil notamment) .

    COMPTE DE BILAN

    Situation nette :

    Le résultat de l’exercice 2016 fait ressortir un excédent de 13482,68€. La situation nette (les capitaux propres) passe de 214351,75€ au 31 Décembre 2015 à 227834,43€ au 31 Décembre 2016.

    Les provisions pour charges augmentent compte tenu des provisions pour retraite et pour charges salariales notamment (fin de CDD, formation).

    Les dettes financières augmentent de 14300€ correspondant aux charges sociales des salaires restant à payer pour le 4ème trimestre 2016. Les produits constatés d'avance au 31 Décembre 2016 sont en forte hausse (+16000€) correspondant à 2/3 des cotisations versées pour la saison en cours. Cela confirme une augmentation sensible des cotisations d'activités et du nombre d'adhérents sur la saison 2016-2017 comparativement à 2015-2016.

    La MJC a des créances, notamment la CAF pour le projet social et la Ville de Valence (5% de la subvention annuelle - environ 5600€). D'autre part, la MJC a donné son accord pour un prêt à un salarié remboursable sur la durée de son contrat (solde de 1250€).

    Immobilisations : L'essentiel des immobilisations est amorti. La valeur restante au 31 Décembre 2016 (14045€) rassemble pour une très grande part le garage (valeur restante : 7900€) et les derniers investissements pour l'accueil de loisirs et l'espace de restauration.

    RAPPORT D’ACTIVITÉS 2016

    RAPPORT D’ACTIVITÉS 2016

    RAPPORT D’ORIENTATION 2017

    Bon Anniversaire !! Nos voeux les plus sincères pour ce 40ème anniversaire associatif !! Nous avons pour habitude de regarder devant nous, de nous projeter mais nous n'oublions pas toutes celles et ceux qui ont participé à l'émergence et à la réussite de la MJC Châteauvert.

    La MJC, Un nouveau projet social 2017-2020

    La Caisse d'Allocations Familiales de la Drôme a rendu sa décision en Avril 2017 et a renouvelé l'agrément Centre Social aux MJC Châteauvert et MJC Grand Charran pour 4 années (jusqu'au 31 Décembre 2020). Le format est différent mais il apporte de nouveaux moyens financiers aux associations leur permettant ainsi de développer leur action tant en direction des jeunes que des familles.

    La carte d'intervention des MJC est redessinée pour rendre l'action associative plus lisible pour les habitants. La MJC Châteauvert assumera pour sa part la mise en oeuvre du projet d'animation collective Familles avec une attention particulière pour le nord de sa zone d'intervention (Quartier Alpes) où la situation économique et sociale des ménages est la plus dégradée. Depuis Septembre 2016, l'association a commencé à mettre en oeuvre son projet Familles autour de 3 axes :

    - Développer l'accès aux loisirs pour tous

    - Faire des actions de prévention et d'information adaptées au public

    - Créer des espaces de lien social

    Retrouver une dynamique pour le public Jeunes nous semble indispensable. Volontaire pour participer à l'ouverture et à l'encadrement d'un accueil de loisirs pour les enfants de maternelles et de primaires en partenariat avec la municipalité de Valence, la MJC, avec ses moyens humains actuels, n'a pas pu consacrer l'énergie nécessaire à l'accueil des plus grands. Les actions existent mais ne sont pas à la hauteur des attentes et des besoins. Aussi, le Conseil d'Administration propose de disposer de compétences professionnelles pérennes pour l'encadrement spécifique de ce public dès la rentrée scolaire 2017.

    La MJC, Un partenariat volontaire et renforcé

    Le projet social partagé met en évidence la volonté de la MJC à développer et à mettre en avant son réseau de partenaires pour faire vivre le territoire. Mettre en commun nos préoccupations, croiser nos analyses sont des outils objectifs permettant de répondre au mieux aux besoins des habitants. Notre expérience historique avec la MJC Grand Charran fait référence aujourd'hui car elle ouvre des champs possibles grâce à une mutualisation des moyens et à une meilleure connaissance du territoire de proximité. Autre exemple, s'associer au Centre Médico Social de Châteauvert nous permet aujourd'hui de nous rapprocher des populations fragilisées et de pouvoir anticiper le déménagement du CMS sur le quartier Valensolles en étudiant un éventuel accueil de proximité de ses services.

    Notre vision partagée de l'éducation populaire avec d'autres équipements de quartier (municipaux et associatifs) nous amène d'une part, à produire ensemble des actions pour le plus grand nombre mais aussi à prendre en compte des besoins particuliers des structures. Par exemple, les structures s'associent pour former leurs animateurs jeunesse à l'accompagnement de projets de séjours de proximité (Drôme / Ardèche).

    La MJC Châteauvert a pris l'initiative d'associer des partenaires locaux tels que le Comité Pour Nos Gosses Châteauvert à des actions (proposition d'intégrer les d'ateliers périscolaires 2017-2018) dans le seul souci de servir la vie associative qui l'entoure. Enfin, la MJC reste à la disposition des acteurs locaux pour participer, selon ses moyens, aux actions (Fête des Voisins avec l'association Bien Vivre à Châteauvert par exemple) qui font sens avec les principes défendus par la structure.

    L'avenir des mjc dans la région AUVERGNE RHONE ALPES et le Réseau

    Les MJC locales sont orphelines de la Fédération Régionale des MJC en Rhône Alpes depuis Novembre 2016 et entament leur première année sans organisation de tutelle. Les associations départementales s'associent pour créer un échelon régional technique (Présence sur ce niveau territorial, soutien technique et d'animation complémentaire au réseau départemental). Cette plateforme n'assumera pas la fonction employeur des directeurs. Dans notre situation, avec le concours de la Ville de Valence, le directeur est maintenant sous contrat associatif et nous assumons désormais la fonction employeur de l'ensemble des salariés agissant pour le compte de la MJC.

    L'échelon départemental des MJC prend aussi une autre dimension car il devient l'interlocuteur privilégié des associations locales. Pour la Drôme et l'Ardèche, l'Union BiDépartementale des MJC s'emploie à consolider les actions qui font réseau malgré la baisse substantielle et dans des proportions inattendues des subventions de fonctionnement du Conseil Départemental de la Drôme. La MJC Châteauvert, fortement impliquée dans les actions de réseau, poursuivra son engagement car elles restent un formidable vecteur de rencontres des individus des territoires, notamment des publics jeunes. Elles accompagnent aussi la participation et l'implication des personnes à des échelles plus larges que leur espace de vie.

    La MJC et La VILLE de VALENCE

    Le lien entre la MJC et la municipalité reste fort et présent. Cela permet à l'association de travailler dans la sérénité et de s'impliquer avec envie dans les actions proposées par la collectivité. Les réels efforts financiers (le transfert de la subvention fédérale à l'association, la participation supplémentaire pour l'accueil de loisirs, la convention pour les ateliers périscolaires) sont des actes marquants du travail de collaboration avec la ville.

    Le moment est à la négociation pour le renouvellement de la convention triennale qui prend fin au 31 Décembre 2017. Le Conseil d'Administration est confiant sur son issue. L'association s'engage dans de nouveaux développements qui supposent un maintien des moyens mis à disposition par la commune.

    La MJC souhaite continuer aussi son implication dans les ateliers périscolaires en sus de ses missions conventionnelles.

    Nous avons été heureux d'avoir été sollicités pour travailler à une réactualisation du projet d'extension de la MJC. Ce projet répond aux besoins de notre association et à l'augmentation de la population du quartier.

    Bonne 41ème année et qui sait si c'est dans nos nouveaux locaux que nous ferons notre prochaine assemblée générale !